La spectaculaire Reine Alien robotisée créée par le studio hollywoodien ADI et restaurée dans les ateliers du Musée Miniature et Cinéma vous attend en mouvement dans la salle des animatroniques ! Cette majestueuse Reine Alien est la dernière visible à ce jour. Celle qui a terrorisé plusieurs milliards de cinéphiles dans le monde réapparaît dans un petit coin de la planète, à Lyon , ville qui a vu naître le cinéma. Le sauvetage du monstre fait partie des actions de sauvegarde engagées depuis 15 ans par le Musée Cinéma et Miniature envers le patrimoine cinématographique.

La Reine Alien en quelques chiffres :

  • 6,50 mètres de hauteur lorsqu’elle est déployée,
  • 500 kg de métal, de résine et de latex,
  • 3 années de travail de restauration (peau et mécanismes),
  • 10 personnes ont travaillé à son sauvetage,
  • 120 litres de silicone « Bluestar » ont été injectés centimètre par centimètre pour restaurer le latex d’origine,
  • la restauration de la mécanisation est toujours en cours….

Les origines de l’Alien Queen !

H.R.Giger était le père et designer de la créature fantastique Alien, emblème de la sage éponyme dont le premier volet a été réalisé par Ridley Scott. Pour le deuxième opus « Alien », la Reine a été inventée et dessinée par James Cameron en collaboration avec un maître des effets spéciaux : Stan Winston. Cette même Reine apparaît à une autre reprise dans le quatrième volet de la saga ; « Alien Résurrection » de Jean-Pierre Jeunet. Une nouvelle Reine, encore plus monumentale, est créée par Amalgamated Dynamics Incorporation (A.D.I.) pour le tournage de « Alien vs Predator » de Paul W.S. Anderson. L’animatronique géant était contrôlé par ordinateur et animé par un réseau de vérins hydrauliques, câblages et servomoteurs. Le rendu à l’image pouvait rivaliser avec celui de l’animation numérique de plus en plus utilisée dans les studios. C’est cet animatronique qui est aujourd’hui à Lyon !